Étiquettes

, ,

Outre les tomates cerise, les italiennes et les ‘normales’, notre famille apprécie d’autres types de petites boules rouges comestibles.

Celles que nous pouvons cueillir à la fête de la Saint-Jean autour de la maison ou dans une fraisière près de chez nous. La fraisière nous offre même de bonnes fraises d’automne! Quel plaisir de les cueillir avec les enfants.

Fraises d'automne

Ah oui! nous avons aussi de belles petites boules mauves autour du potager.

Mûres

Cette année, Mme Chatouille tenait à planter de grosses boules vertes, d’une juteuse teinte rosée à l’intérieur.

Mais ce qui me pousse à écrire ce message, ce sont ces petites boules rouges qui poussent par centaines dans notre pommier et dont les branches plient sous le poids de ces pommes qui sont pourtant si petites.

Échelle recyclée par M. Pourquoi

Et bien ces pommes, les enfants aiment bien les cueillir et les manger… partiellement!

Voici un série de photos qui ont été prises en deux jours seulement et qui ne représente qu’un faible échantillon de la vie de ces pommes!

 

Notez que je vous ai épargné les pommes prisonnières à l’intérieur de sacs et abondonnées sur les étagères!

Je ne sais plus quoi faire de toutes ces pommes! Pas le goût de faire des gelées, peut-être de la compote mais j’en ai déjà beaucoup (hé oui! avec des grosses pommes cueillies dans un verger de l’Outaouais).

Que faire avec ces petites boules rouges avant que les chevreuilles ou les ratons ne les mangent toutes?

Publicités