Étiquettes

Cet été, je voulais expérimenter du camping solo avec les enfants, donc seule avec les petits sauvages. Vivre un moment au ralenti, loin des tâches, loin des jouets que l’on défend, loin des interdits. Vivre un moment calme, en forêt, près de la plage, et surtout près de mes p’tits sauvages.

J’ai eu l’heureuse idée d’inviter une amie, maman Éléphante, qui a accepté de m’accompagner avec ses deux éléphanteaux. Nous avons donc vécu un petit séjour matriarcal!

Ce fut un pur bonheur. Les enfants ont adoré et se sont bien amusés. Ils ont partagés leurs jeux, leurs découvertes et leurs limites personnelles. Les filles ont même pu parfaire leur technique de nage sur le dos.

Merci à la famille Éléphants pour leur agréable compagnie!

Arrivée au site: montage des tentes.

Pour le premier repas, Papa sauvage et Papa Éléphant sont venus nous rejoindre pour le souper et ont partagé avec nous du poisson frais de leur expédition de pêche. Ensuite, les papas sont retournés à la maison pour un p’tit congé!

Brochet

Une des captures de M. Pourquoi

Dessert grillé sur le feu: de délicieux S'mores

Contes auprès du feu

Finalement, la dernière journée, après un lunch pris dans la voiture sous fond de tonnerres et d’éclairs, le soleil est réapparu nous permettant de profiter une dernière fois de l’eau.

 

P.S. La famille Éléphant a été nommé d’après le comportement de cet animal face au maternage, à la famille, à la mort, à l’alcool(!) et à son symbolisme dans certaines cultures.

Publicités