Étiquettes

,

Pour un instant, papa et maman sauvage se sont transformés en canoteur et canoteuse. Avec plaisir, les petits sauvages ont aussi embrassé leur aviron. Nous avons eu un beau séjour en canot-camping. Tout le monde s’est amusé et reposé. De vraies vacances de rêve!

Toutefois, nous avons subit la violente tempête de dimanche soir, le 17 juillet. Oubliez les sorcières, les monstres et les méchants, les enfants ont jamais eu aussi peur de leur vie. Comme le vent était puissant et qu’il y avait plusieurs éclairs, nous avons pris la décision de sortir de la tente. Dehors, dans la tempête, les pieds dans l’eau de pluie, la tête couverte par le double-toit de la tente et maman chantant à tue-tête, nous avons vécu la tempête à fond.

Heureusement, tout s’est bien terminé. La tente a résisté mais un des poteaux s’est tordu couchant ainsi celle-ci d’un côté. Les enfants ont beaucoup parlé de la ‘méchante’ tempête mais nous croyons qu’ils ont tout de même beaucoup appris de cette expérience: que la nature peut se déchaîner sur nous, sembler nous vaincre, nous emporter, mais ce n’est que pour un moment, même si cet instant paraît interminable! et surtout, que le ciel est magnifique après une tempête.

Aussi, quelle merveilleuse surprise après la tempête. Plusieurs écrevisses avaient échoué sur le rivage. Nous nous sommes donc transformés en sauveur d’écrevisses, ce qui a mis un baume sur nos fortes émotions.

Voici un petit montage de notre voyage:

Bon visionnement!

Publicités